Mode éthique et durable, le pourquoi du comment?

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de mode éthique, vegan & écolo! Mais aussi des raisons principales d’éviter la fast-fashion et ses dérives 😉

Pourquoi se pencher vers une mode durable (slow fashion) & vegan?

   La mode a un impact écologique, sociale mais aussi sur les animaux non-humains (lorsqu’elle utilise des fibres issues de l’exploitation animale). Ici on va faire un focus sur la mode la plus répandue malheureusement : la fast-fashion. Il s’agit de toutes ces marques qui produisent des tonnes et des tonnes, à coûts très réduits et rapidement. Oui, mais à quel prix ? Au prix d’une grande pollution et d’une participation importante à l’exploitation de la misère sociale. La teinture textile par exemple est le second pollueur d’eau dans le monde (rapport de la fondation Ellen MacArthur). De plus, la mode de type fast-fashion, en plus d’avoir des conséquences désastreuses sur l’environnement, impose également des conditions de travail affligeantes aux ouvrier.e.s (les lieux de fabrications se trouvant dans des pays où les conditions de travail ne sont pas ou que très peu réglementées).

Et les animaux dans tout ça?

   En plus de subir eux aussi la pollution de l’environnement par l’industrie textile humaine, ils sont exploités comme matière principale… Avec le cuir, la soie, la laine… A mes yeux, le constat est simple : Je peux me passer d’exploiter les animaux non-humains pour me vêtir donc le choix est vite vu. Mais quelques infos plus précises pour cerner le problème:

  • Environ 6000 vers sont tués ébouillantées ou gazées pour produire un kilogramme de soie.
  • Plus d’un milliard d’animaux sont tués dans le monde pour le commerce du cuir chaque année : vaches, veaux, chevaux, agneaux, chèvres, cochons, chiens et chats.
  • 140 000 000 animaux sont abattus pour leur fourrure par an. Nombreux sont ceux qui sont vivants au moment du procédé, comme cela arrive souvent avec les lapins angora…
  • 1 milliard de moutons sont exploités pour leur laine chaque année et aucun d’entre eux n’apprécient le processus (un mouton c’est un bélier domestiqué et castré, un bélier sauvage ne va pas chez le barbier 😉). Au passage connaissez-vous le muesling ? C’est une pratique barbare consistant à découper la queue et l’arrière train des agneaux à vif, pour éviter les myiases (larves pondues en cutané, d’autres techniques existent pourtant pour éviter cela mais c’est la plus répandue). On retrouve majoritairement cette technique en Australie ainsi qu’en Chine (d’où beaucoup de nos vêtements proviennent comme vous le savez…).

Mais alors vers quel circuit se tourner? Faut-il forcément avoir un gros budget pour s’habiller éthique?

La première solution vers laquelle je me suis tournée c’est la seconde-main.

   En effet, quelque soit la matière des articles d’occasion, cela sera forcément plus écologique que le neuf. Savez-vous que plus de 4 millions de tonnes de textiles sont jetés par ans par les Européens? Avec un nombre inconcevable d’articles sur le marché on a de quoi trouver son bonheur dans ce que les autres ne veulent plus! D’autre part, beaucoup de personnes achètent de manière compulsive et ainsi de nombreux articles NEUFS sont disponibles sur des applications de seconde-main comme Vinted! Un cadeau/achat pas à votre taille? Hop, on le troc contre autre chose 😊

J’utilise très souvent cette application car je trouve qu’elle permet de concilier shopping éco-responsable et petit budget.  (mon profil est marineadm34, n’hésites pas à me suivre et à me partager le tien!)  Pour le moment, les friperies de ma ville ne m’ont pas encore convaincue, mais peut-être que cela changera avec le temps ou dans un prochain lieu 😉 J’ai donc trouvé une grande partie de ma garde-robe (dont les chaussures) sur cette plate-forme (il en existe plusieurs autres que je n’utilise pas personnellement, ayant celle-ci depuis plusieurs années j’y suis habituée et je n’ai pour le moment pas envie d’en gérer plusieurs).

Pour un exemple estival, cette jolie robe longue qui a été pour moi un véritable coup de cœur, est une seconde main, en parfaite état, comme si elle sortait directement du magasin ! Les chaussures aussi viennent de la même plate-forme, achetée l’été dernier.

J’y trouve aussi des marques vegan et écolo, comme des bottes Nae vegan shoes que je vous montrerai à la saison adéquate à l’occasion d’un prochain article découvertes marques vegan & écoresponsables!

En parlant, de marques engagées…

Et si l’on veut du neuf?

Pour se faire plaisir, pour un cadeau, pour soutenir des marques aux mêmes valeurs que vous…

   Heureusement on trouve de plus en plus de marques et boutiques engagées! Et même du côté français ça bouge!

En parlant local, j’aimerais vous parler de la boutique les 3L vegan . Elle se situe dans le centre historique de Montpellier, et pour ceux qui ne sont pas du coin ne vous inquiétez pas, elle.il.s ont une boutique en ligne! J’ai découvert cette boutique grâce au partage en story d’une action de sensibilisation locale de L214 auquel je participais (et ou je me suis essayée au job de photographe!) par la boutique. J’avais hâte de m’y rendre : que des articles vegan et éco-responsables : LE PARADIS. J’y ai amené ma maman au cours d’un de ses visites à Montpellier et ce qu’on peut dire c’est que c’est véritable un plaisir de s’y rendre : l’accueil y est chaleureux, le choix large et les articles donnent tous envies!

J’en suis revenue avec cette robe SKFK en coton bio (ECOCERT GREENLIFE).

La marque est engagée pour une mode éthique, favorise l’économie circulaire, le commerce équitable (comme la coalition Chetco) et vise à minimiser le plus possible sa production de Co2. D’ailleurs en parlant bilan carbone, SKFK permet de consulter le carbone généré par nos vêtements à chaque étape.

Et ce sac : MATT&NAT 😍 ça fait des lustres que je bave littéralement sur leur maroquinerie! Savez-vous en quoi est fait ce joli sac à dos  L’aspect cuir est vraiment surprenant & bien imité, mais sans faire de mal à aucun être vivant mais bien au contraire en sauvant à sa hauteur la planète! Comment font-ils? En partenariat avec des associations qui nettoient les océans, Matt&Nat récupère le plastique laissé à l’abandon pour lui donner une nouvelle vie sous forme de sacs tous plus beaux les uns que les autres. Que le choix a été dur ce jour-là…  Mais définitivement ravie d’avoir choisi celui-ci (porté avec la robe longue d’occasion et la robe SFKF).

Cette robe je l’adore, élégante sans en faire trop! Et les motifs pinceaux d’aquarelles… 😍 (les chaussures compensées à pois viennent de Vinted 😉)

Ce sont de belles pièces de qualités, un investissement durable, ces pièces on les garde des années voir des dizaines d’années… Mais sur le coup c’est un budget c’est sûr! 

Alors comment faire en attendant de pouvoir n’acheter que ce genre de pièces par exemple?

Et bien certaines grosses enseignes se mettent à des gammes éco-reponsables à des prix très abordables!

Utilisations de matières éco-certifiées (les certifications ne se valent pas toutes autant que les autres, ça sera à vérifier!) et/ou recyclées!

J’ai eu besoin, en prévision de la fin de printemps, de renouveler une partie de ma garde-robe (qui avait largement roulé sa bosse!) assez rapidement en prévision d’un stage à venir. Cela faisait une éternité que je n’avais pas acheté plusieurs articles neufs d’un coup, je garde le plus de temps possible mes pièces et je préfère l’occasion de manière générale. Mais bref, il me fallait des articles précis rapidement… Je me suis tournée au fil de mes recherches vers…. ASOS. Et oui! La marque propose une gamme durable avec des matériaux éco-responsables ou recyclés, vous pouvez ajouter ces critères à votre recherche.

J’ai déniché dessus un pantalon, short et blazer de « costume » en lin, parfaits pour le travail quand les beaux jours arrivent (suivi de la canicule Montpelliéraine 😉 j’ai bien fait de prendre le short!), ou encore ce kimono « de plage » en viscose « durable ». Elle proviendrait d’un circuit plus éco-responsable, utilisant moins d’eau entre autres. Pour ce dernier, ça n’équivaudra pas une matière plus écologique comme le lin, mais disons qu’on est déjà sur une moindre mesure d’impact environnementale et c’est déjà ça de bon à prendre lorsque l’on cherche un article précis et/ou neuf avec un petit budget.

Ainsi, il existe des solutions pour s’habiller éthique et écologique pour tous les goûts, avec différents modes d’achat et budget. Personnellement, je favorise la seconde-main/occasion que je complète occasionnellement par du neuf (et pour cela je pense que je retournerai très volontiers aux 3L Vegan, mon coup de cœur local du moment 🥰).

Que pensez-vous de prochains articles, au fil des saisons, avec de nouvelles pièces et nouvelles marques éco-responsables?

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de mode éthique, vegan & écolo! Mais aussi des raisons principales d’éviter la fast-fashion et ses dérives 😉

Pourquoi se pencher vers une mode durable (slow fashion) & vegan?

   La mode a un impact écologique, sociale mais aussi sur les animaux non-humains (lorsqu’elle utilise des fibres issues de l’exploitation animale). Ici on va faire un focus sur la mode la plus répandue malheureusement : la fast-fashion. Il s’agit de toutes ces marques qui produisent des tonnes et des tonnes, à coûts très réduits et rapidement. Oui, mais à quel prix ? Au prix d’une grande pollution et d’une participation importante à l’exploitation de la misère sociale. La teinture textile par exemple est le second pollueur d’eau dans le monde (rapport de la fondation Ellen MacArthur). De plus, la mode de type fast-fashion, en plus d’avoir des conséquences désastreuses sur l’environnement, impose également des conditions de travail affligeantes aux ouvrier.e.s (les lieux de fabrications se trouvant dans des pays où les conditions de travail ne sont pas ou que très peu réglementées).

Et les animaux dans tout ça?

   En plus de subir eux aussi la pollution de l’environnement par l’industrie textile humaine, ils sont exploités comme matière principale… Avec le cuir, la soie, la laine… A mes yeux, le constat est simple : Je peux me passer d’exploiter les animaux non-humains pour me vêtir donc le choix est vite vu. Mais quelques infos plus précises pour cerner le problème:

  • Environ 6000 vers sont tués ébouillantées ou gazées pour produire un kilogramme de soie.
  • Plus d’un milliard d’animaux sont tués dans le monde pour le commerce du cuir chaque année : vaches, veaux, chevaux, agneaux, chèvres, cochons, chiens et chats.
  • 140 000 000 animaux sont abattus pour leur fourrure par an. Nombreux sont ceux qui sont vivants au moment du procédé, comme cela arrive souvent avec les lapins angora…
  • 1 milliard de moutons sont exploités pour leur laine chaque année et aucun d’entre eux n’apprécient le processus (un mouton c’est un bélier domestiqué et castré, un bélier sauvage ne va pas chez le barbier 😉). Au passage connaissez-vous le muesling ? C’est une pratique barbare consistant à découper la queue et l’arrière train des agneaux à vif, pour éviter les myiases (larves pondues en cutané, d’autres techniques existent pourtant pour éviter cela mais c’est la plus répandue).

On retrouve majoritairement cette technique en Australie ainsi qu’en Chine (d’où beaucoup de nos vêtements proviennent comme vous le savez…).

Mais alors vers quel circuit se tourner? Faut-il forcément avoir un gros budget pour s’habiller éthique?

La première solution vers laquelle je me suis tournée c’est la seconde-main.

   En effet, quelque soit la matière des articles d’occasion, cela sera forcément plus écologique que le neuf. Savez-vous que plus de 4 millions de tonnes de textiles sont jetés par an par les Européens? Avec un nombre inconcevable d’articles sur le marché on a de quoi trouver son bonheur dans ce que les autres ne veulent plus! D’autre part, beaucoup de personnes achètent de manière compulsive et ainsi de nombreux articles NEUFS sont disponibles sur des applications de seconde-main comme Vinted! Un cadeau/achat pas à votre taille? Hop, on le troc contre autre chose 😊

J’utilise très souvent cette application car je trouve qu’elle permet de concilier shopping éco-responsable et petit budget.  (mon profil est marineadm34, n’hésites pas à me suivre et à me partager le tien !)  Pour le moment, les friperies de ma ville ne m’ont pas encore convaincue, mais peut-être que cela changera avec le temps ou dans un prochain lieu 😉 J’ai donc trouvé une grande partie de ma garde-robe (dont les chaussures) sur cette plate-forme (il en existe plusieurs autres que je n’utilise pas personnellement, ayant celle-ci depuis plusieurs années j’y suis habituée et je n’ai pour le moment pas envie d’en gérer plusieurs).

Pour un exemple estival, cette jolie robe longue qui a été pour moi un véritable coup de cœur, est une seconde main, en parfaite état, comme si elle sortait directement du magasin! Les chaussures aussi viennent de la même plate-forme, achetée l’été dernier.

J’y trouve aussi des marques vegan et écolo, comme des bottes Nae vegan shoes que je vous montrerai à la saison adéquate à l’occasion d’un prochain article découvertes marques vegan & écoresponsables!

En parlant, de marques engagées…

Et si l’on veut du neuf?

Pour se faire plaisir, pour un cadeau, pour soutenir des marques aux mêmes valeurs que vous…

   Heureusement on trouve de plus en plus de marques et boutiques engagées ! Et même du côté français ça bouge !

En parlant local, j’aimerais vous parler de la boutique les 3L vegan . Elle se situe dans le centre historique de Montpellier, et pour ceux qui ne sont pas du coin ne vous inquiétez pas, elle.il.s ont une boutique en ligne! J’ai découvert cette boutique grâce au partage en story d’une action de sensibilisation locale de L214 auquel je participais (et ou je me suis essayée au job de photographe !) par la boutique. J’avais hâte de m’y rendre : que des articles vegan et éco-responsables : LE PARADIS. J’y ai amené ma maman au cours d’un de ses visites à Montpellier et ce qu’on peut dire c’est que c’est véritable un plaisir de s’y rendre : l’accueil y est chaleureux, le choix large et les articles donnent tous envies!

J’en suis revenue avec cette robe SKFK en coton bio (ECOCERT GREENLIFE).

La marque est engagée pour une mode éthique, favorise l’économie circulaire, le commerce équitable (comme la coalition Chetco) et vise à minimiser le plus possible sa production de Co2. D’ailleurs en parlant bilan carbone, SKFK permet de consulter le carbone généré par nos vêtements à chaque étape.

Et ce sac : MATT&NAT 😍 ça fait des lustres que je bave littéralement sur leur maroquinerie! Savez-vous en quoi est fait ce joli sac à dos? L’aspect cuir est vraiment surprenant & bien imité, mais sans faire de mal à aucun être vivant mais bien au contraire en sauvant à sa hauteur la planète! Comment font-ils? En partenariat avec des associations qui nettoient les océans, Matt&Nat récupère le plastique laissé à l’abandon pour lui donner une nouvelle vie sous forme de sacs tous plus beaux les uns que les autres. Que le choix a été dur ce jour-là…  Mais définitivement ravie d’avoir choisi celui-ci (porté avec la robe longue d’occasion et la robe SFKF).

Cette robe je l’adore, élégante sans en faire trop! Et les motifs pinceaux d’aquarelles… 😍 (les chaussures compensées à pois viennent de Vinted 😉)

Ce sont de belles pièces de qualités, un investissement durable, ces pièces on les garde des années voir des dizaines d’années… Mais sur le coup c’est un budget c’est sûr ! 

Alors comment faire en attendant de pouvoir n’acheter que ce genre de pièces par exemple?

Et bien certaines grosses enseignes se mettent à des gammes éco-reponsables à des prix très abordables!

Utilisations de matières éco-certifiées (les certifications ne se valent pas toutes autant que les autres, ça sera à vérifier!) et/ou recyclées!

J’ai eu besoin, en prévision de la fin de printemps, de renouveler une partie de ma garde-robe (qui avait largement roulé sa bosse!) assez rapidement en prévision d’un stage à venir. Cela faisait une éternité que je n’avais pas acheté plusieurs articles neufs d’un coup, je garde le plus de temps possible mes pièces et je préfère l’occasion de manière générale. Mais bref, il me fallait des articles précis rapidement… Je me suis tournée au fil de mes recherches vers…. ASOS. Et oui! La marque propose une gamme durable avec des matériaux éco-responsables ou recyclés, vous pouvez ajouter ces critères à votre recherche.

J’ai déniché dessus un pantalon, short et blazer de « costume » en lin, parfaits pour le travail quand les beaux jours arrivent (suivi de la canicule Montpelliéraine 😉 j’ai bien fait de prendre le short!), ou encore ce kimono « de plage » en viscose « durable ». Elle proviendrait d’un circuit plus éco-responsable, utilisant moins d’eau entre autres. Pour ce dernier, ça n’équivaudra pas une matière plus écologique comme le lin, mais disons qu’on est déjà sur une moindre mesure d’impact environnementale et c’est déjà ça de bon à prendre lorsque l’on cherche un article précis et/ou neuf avec un petit budget.

Ainsi, il existe des solutions pour s’habiller éthique et écologique pour tous les goûts, avec différents modes d’achat et budget. Personnellement, je favorise la seconde-main/occasion que je complète occasionnellement par du neuf (et pour cela je pense que je retournerai très volontiers aux 3L Vegan, mon coup de cœur local du moment 🥰).

Que pensez-vous de prochains articles, au fil des saisons, avec de nouvelles pièces et nouvelles marques éco-responsables?

Partage l'article:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Cet article a 6 commentaires

  1. Patrick

    J’ai appris pleins de choses 🙂😘

  2. Anahee

    Déjà : tu es superbe 😃
    Ensuite je suis surprise par les chiffres 😱 c’est vraiment intéressant de les avoirs, et d’avoir des liens vers des petites marques sympas ! 😃 Merci !

  3. Margot

    Super ton article, merci ! J’utilisais vinted aussi mais à la réunion, ça ne suit pas… catastrophe!!

    1. Merci 😘 Ah mince dommage! Il faudrait un réseau interne, peut-être qu’il y a déjà quelqu’un qui a lancé ça 🤔🤔

Laisser un commentaire

à découvrir

Articles Similaires

Mon avis sur NatureAZ (test)

Aujourd’hui j’aimerais vous parler d’une marque d’herboristerie en ligne : Nature AZ que j’ai eu l’occasion de tester pour vous 😊 Tout d’abord, petit topo sur la philosophie de la

Instagram
Twitter